Le MOT DE JOHN UN

Le MOT DE JOHN UN

The Word in John One

 

 

Jean 1:1 "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et la

 


Parole était Dieu."
les mots: "Au commencement" remontent à Genèse chapitre un verset qui dit: "Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre." Comment Dieu a créé les cieux et la terre? Dieu a créé toutes choses par sa parole.

 


Genèse 1:3 " Puis Dieu dit: Que la lumière soit, et la lumière fut " la
Genèse 1:6 Alors Dieu dit: Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux; et laisser diviser les eaux provenant des eaux."
Genèse 1:9 "Dieu dit … que le sec paraisse. Et il fut ainsi."

 


Genèse Chapitre 1 indique que Dieu a créé les cieux et la terre par sa parole. Il n'y a aucune preuve biblique dans le livre de la Genèse nous porte à croire que Dieu a créé toutes choses par la Parole de Dieu (a créé ou par être) angélique le mot d'une autre personne Dieu séparé et distinct à côté de lui-même.

 


Lorsque nous lisons la Bible entière nous trouver d'autres écritures pour prouver que Dieu le Père a créé les cieux et la terre par sa propre parole.

 


Psaume 33:6-9 " par le mot de Yahweh les cieux ont été faits, et toute leur armée par le souffle de sa bouche. 7 Il recueille les eaux de la mer, ainsi qu'un monceau; il établit les profondes dans des entrepôts … 9 pour qu'il parle, et il a été fait; il a commandé, et qu'elle était vite."
2 Pierre 3:5 "… PAR LA PAROLE DE DIEU les cieux furent de vieux … "

 


Hébreux 11:3 "par la foi, nous comprenons que les mondes ont été encadrées par la Parole de Dieu…"
Psaume 33:6 prouve que Yahvé Dieu créa les cieux " par le souffle de sa bouche. " maintenant à déterminer quelle personne divine alléguée n'a la création, nous devons rechercher les écritures pour savoir dont la bouche a réellement fait la creative parlant.

 


Ésaïe 64:8 "O Seigneur, vous êtes notre père. Nous sommes l'argile, vous êtes le potter; nous sommes tous les travaux de votre part.

 


Malachie 2:10 "Avons-nous pas un seul père, n'a pas un seul Dieu qui nous a créés ?"
Esaïe 44:24 va à prouver que notre seul Dieu le Père a créé toutes choses "seul" et par lui-même.

 

 

" Je suis Yahvé qui fait toutes choses; qui s'étend les cieux seul; qui se propage à l'étranger la terre par moi-même."
nous permettent maintenant de retour à Jean 1:1 - "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et la Parole était Dieu." La parole de l'OMS a réellement fait la création? Ésaïe 64:8 et Malachie 2:10 prouve qu'il était Dieu le Père qui " a créé toutes les choses seulement" et par lui-même. Depuis le Psaume 33:6 dit, " par le mot de Yahweh les cieux ont été faits, et toute leur armée par le souffle de sa bouche " il ne peut y avoir qu'un seul Dieu et Père qui nous a tous créés.

Jean 1:1 "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu [Theos = le Père], et le Verbe était Dieu [Theos = le Père]."

 

 

Depuis que Jean 17:3 déclare que Dieu le Père " est le seul vrai Dieu", nous pouvons conclure que le terme qui était avec Dieu le Père dès le début était le même mot qui est Dieu le Père lui-même. John's Utilisation du grec " kai " conjointement [et] dans entre les mots "theos" [utilisée deux fois pour Dieu] confirme que chaque utilisation du mot "theos" pour Dieu parle de la même Dieu [le Père]. Par conséquent nous pouvons interpréter correctement John 1:1 comme suit : "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu (le père), et le Verbe était Dieu (le père).

 

 

Les Trinitaires et Ariens ont à croire que le mot grec " theos" (utilisé deux fois dans Jean 1:1) doit être en parlant de deux différents Dieu de personnes plutôt que d'un seul vrai Dieu le Père. Pourtant, il n'y a aucune preuve dans le texte pour suggérer que le mot "Theos" pour Dieu parle de deux personnes de Dieu. Les Trinitaires ont à croire que la deuxième utilisation du mot "theos" [Dieu] dans Jean 1:1 doit être renvoyant à un autre égale "theos" [Dieu personne] qui n'est pas Dieu le Père. De même, Ariens (Témoins de Jéhovah) ont à croire que la deuxième utilisation du mot "theos" (de Dieu) a à une moindre theos [Dieu] qui n'est pas Dieu le Père. Toutefois, il est absurde de croire que le mot "theos", utilisé deux fois pour Dieu avec la conjonction " kai " [et] entre eux est s'exprimant sur un autre " égale ou moindre theos" (Dieu personne). Si une autre personne était destiné, Dieu nous devrions alors lire quelque chose comme ceci: "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et la Parole était un autre Dieu." trinitaire et Arian apologistes sont laissés avec seulement leurs préjugés personnels lorsqu'ils insistent pour qu'un autre THEOS (Dieu Personne) est destiné à côté de Dieu le Père.

 

 

Tant les Trinitaires et Ariens doivent forcer le sens clair de Jean 1:1 en insérant un autre dieu personne dans le texte parce que le sens clair de Jean 1:1 prend en charge (l'modalisme la Parole de Dieu est la Parole de Dieu le Père). Selon les Trinitaires et ariens, il y a deux différentes personnes et deux différentes Dieu significations au mot "Mot" dans l'écriture. Ils doivent croire en la Parole de Dieu qui n'est pas personnel et dans un autre mot qui est personnelle. Depuis le mot qui a fait sortir de la bouche de Dieu ne pouvait pas être un autre dieu personne hormis Dieu lui-même, ils doivent insister pour que l'utilisation du mot (logos) dans Jean 1:1 doit être une référence à une autre personne divine à côté de Dieu le Père lui-même. Ils sont donc obligés de tordre les Saintes Écritures en croyant dans deux personnes et deux Dieu utilise du mot "logos", l'un pour un dieu divin en dehors de Dieu le Père, et l'un pour l'impersonnel Mot qui produit de suite de la bouche de Dieu le Père.
 

 

En outre, l'utilisation de mots grecs "pros ton theon" traduit comme "était avec Dieu" signifie littéralement "relatives à Dieu. " Le Dr Luginbill (un érudit grec) a admis que les mots "pros ton theon" dans Jean 1:1 " peut signifier … "connexes" et souvent avoir ce sens …" les mots "pros ton theon" sont également utilisés dans Hébreux 2:17 Et ils ont été traduits par "relatives à Dieu ". Hébreux 2:17 " qu'il pourrait devenir un miséricordieux et fidèle à haute prêtre, dans les choses qui ont trait à Dieu." Examen du texte grec montrera que le membre de phrase pros ton theon est ici rendu, "dans [le choses] relatives à Dieu." Cela jette une lumière différente sur Jean beaucoup 1:1. Presque toutes les traductions de la Bible ont été traduits par des érudits Trinitaires qui insistent pour que les mots, " était avec Dieu" est la meilleure traduction de l'original grec; pourtant, nous devons au moins prendre en considération le fait que l'original grec les mots sont traduits littéralement comme "ayant trait à Dieu." Par conséquent tout comme la parole d'un homme s'applique à lui-même, de sorte que la Parole de Dieu se rapporte à lui-même.

 

 

L'historien du premier siècle, Flavius Josèphe utilisé les mots grecs "pros ton theon" dans ses antiquités (9:236), qui a été ultérieurement traduit comme suit: "que juste le roi Jotham était pieux dans les choses qui ont trait à Dieu (pros ton theon)." La traduction " était avec Dieu" dans Jean 1:1 n'est pas exactement la même signification que "pros ton theon" (relatives à Dieu) parce que les traducteurs devaient trinitaire de modifier le texte afin de tromper les gens loin de théologie modalistic c'est clair. L'original grec mots clairement parler du mot [Logos] comme Dieu son propre mot qui s'applique à Dieu lui-même. Donc tout simplement comme une man's propre mot s'applique à lui-même, de sorte que Dieu son propre mot s'applique également à lui-même.

 

 

J'ai entendu les apologistes disent que les Trinitaires grammaire grecque dans Jean 1:1 peut être interprété pour dire que le mot et le Dieu dans Jean 1:1 sont "face à face" les uns avec les autres. Le Dr Luginbill (un savant grec trinitaire) a formulé des observations sur la "face à face" argument utilisé par de nombreux apologistes trinitaire dans Jean 1:1. " … Je n'aime pas beaucoup en " face à face " parce qu'il est tellement anthropomorphes, et c'est parce que John auraient pu facilement prosopon pros prosopon (littéralement, "face à face") s'il avait voulu (il est très commun NT Utilisation). Après tout, nous avons trop qui sont absolument pas la volonté divine " voir face à face (prosopon pros prosopon)" : 1Cor.13:12; cf. 1 Jn.3:2).

 

 

Paul utilisé les mots grecs "prosopon pros prosopon dans 1 Corinthiens 13:12 ce qui signifie littéralement " face à face ". Si les mots "face à face" est ce que Dieu voulait transmettre dans la Révélation divine, alors pourquoi n'est-il pas utiliser ces mots grecs ? Tant les Trinitaires et Ariens ont abusé de la langue grecque et la grammaire grecque de déformer le sens clair de Jean 1:1 car ce passage prouve l'unicité de la théologie. Si trinitaire et Arian ulémas n'ont pas ajouter leur partialité personnelle dans le texte puis la plupart d'entre nous seraient probablement modalistic (unicité) dans notre théologie d'aujourd'hui.

 

 

Le mot grec "Logos" traduit comme "Mot" signifie littéralement, " Reasoning, logic, pensée, ou le discours." Comment Dieu le Père être face à face avec Logic ou discours comme un autre dieu personne? Si la Parole de Dieu était un fils préexistants personne alors pourquoi ne pas la révélation divine, se contenter de dire "Au commencement était le fils, et le fils était avec Dieu, et le fils était Dieu ?" La signification claire du texte original grec prouve que la logique, pensée, ou de la Parole de Dieu" se rapporte à Dieu le Père (pros ton theon) lui-même juste comme une man's propre logique, pensée, ou discours concerne lui-même.

 

 

En outre, le mot "Logos" est utilisé dans de nombreux autres passages des Ecritures qui prouvent clairement que le mot "logos" se réfère à Dieu de plan logique et but plutôt qu'à une personne. Par exemple, Matthieu 13:18-19 (ESV) :

" Entendre puis la parabole du semeur : Quand quelqu'un entend le mot [Logos] du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur. C'est ce qui a été semé le long de la voie."

 

 

L'original grec pour "Mot" a été traduite du mot grec "logos" dans le passage précité de l'écriture. Ce même mot grec "Logos" est également utilisé dans Jean 1:1. Quelqu'un pourrait dire que " le mot (logos) du royaume " est une autre personne à côté de Dieu? Bien sûr que non ! Le mot du royaume est le " raisonnement logique, ou de la pensée " de Dieu qui comprend son but et le plan du royaume - comme cela a été démontré par le fait que les gens pourraient "ne pas comprendre cela." De même, dans Jean 1:1, le mot "logos" fait également référence à Dieu, le raisonnement du objectif logique et réfléchie que Dieu avait déjà du plan possédait avant qu'il a créé toutes les choses. Par conséquent la Parole de Dieu ne pouvait pas avoir été un autre dieu Personne (Trinitarianisme égal ou inférieur dieu personne (l'Arianisme) à côté de lui-même.

 

 

Le Fils de Dieu a manifestement eu un début (Apocalypse 3:14) et un engendrement (Psaume 2:7). Le Fils est appelé "le premier-né de toute la création (Colossiens 1:15) " parce qu'il était " premier-né" dans l'esprit et le plan de Dieu (logos) pour être la règle de toute la création avant que le monde fût effectivement créés. Romains 4:17 prouve que "Dieu appelle les choses qui ne soit pas comme si elles étaient ". C'est pourquoi Jésus était déjà le premier-né dans le Logos [Logic, pensée, raison] de Dieu avant toute autre chose a été conçue par Dieu dans sa pensée créative. Apocalypse 13:8 prouve que cette logique de Dieu était déjà avec Dieu comme son plan et but car l'Agneau de Dieu était déjà parlé comme étant "immolé dès la création du monde." Ce plan et but de Dieu existait déjà avant que le monde fût effectivement créés. Par conséquent, Christ a été "foreknown avant la création du monde" (1 Pierre 1:20) à la règle et héritière sur toute la création de Dieu avant que le monde fût effectivement créés.

 

 

Hébreux 1:3 "… a dans ces derniers jours nous parlées par son fils, qu'il a nommés héritier de toutes choses … "
Hébreux 1:7-8 "Vous avez fait de lui un peu inférieur aux anges; tu l'as couronné de gloire et d'honneur, et ont nommé sur les oeuvres de tes mains; tu as mis toutes choses sous ses pieds en soumission." Pour en soumettant toutes les choses pour lui, il n'a rien laissé qui n'est pas soumis à lui. Mais maintenant, nous ne sommes pas encore voir toutes choses lui a soumis."

 


Éphésiens 1:3-10 "Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ … il nous a choisis en lui avant la création du monde …. Ayant prédestinés à l'adoption comme fils de us par Jésus Christ lui-même … il nous rendait acceptable dans la bien-aimée [avant la création dans le Christ acceptable] … ayant fait connu de nous le mystère de sa volonté, selon son bon plaisir dont il avait résolu de lui-même (Dieu le Père parle du Christ lui-même), que dans la dispensation de la plénitude des temps il pourrait réunir au sein d'un même toutes choses dans le Christ, les deux qui sont dans les cieux et qui sont sur la terre - en lui."

 

 

Les logos dans Jean 1:1 est la logique, la raison, le but et le plan de Dieu que Dieu possédait avant le monde a été créé. Cette logique inclus plan rédemptrice de Dieu et l'objectif de rassembler toutes choses dans le Christ. Il est difficile pour l'homme à comprendre l finie des façons de le Dieu infini qui "invite ces choses qui ne soit pas comme si elles étaient (Romains 4:17)." Dieu parle de la création par l'entremise de Christ toutes les choses parce que God's propres logos/mot inclus sa logique, la raison, le but et le plan proposé dans où " il lui-même" avant que le monde fût effectivement créés. Dans l'esprit de Dieu, le Christ existait déjà en tant que son but et le plan avant que les cieux et la terre ont été effectivement créés.

 

 

Oneness théologie enseigne que Dieu a créé toutes choses avec la prééminence du Christ en vue. "Tout a été créé par lui et pour lui (Colossiens 1:16) " parce qu'il qui devint le Fils est le mot/Logic/Motif/Objet/et Plan de Dieu le Père. "Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu (le père), et le Verbe était Dieu (le père - Jean 1:1). " Depuis le père " est le seul vrai Dieu (Jean 17:3)" Il doit être ce mot qui est devenu plus tard la chair (Jean 1:14) comme "le bras de Yahweh révélé" pour nous en tant qu'un homme (Ésaïe 53:1).

 

 

Si Jésus est un autre mot Personne qui n'est pas la parole de Dieu le Père fait chair alors comment se fait-il que les paroles prononcées par Jésus, n'étaient pas son propre?
Jean 14:10 "les paroles que je vous dis, je ne parle pas de moi-même: mais le Père qui demeure en moi, qu'il fasse les oeuvres."

 


Si le Fils de Dieu est un dieu égal séparées et distinctes, il aurait personne possèdent tous les attributs divins d'un vrai Dieu personne. Par conséquent, il n'aurait jamais dû dépendre de Dieu le Père pour ses paroles parce qu'il aurait pu parler ses propres mots par sa propre autorité comme un vrai Dieu personne. Ainsi trinitaire pensée conduit à l'Arianisme!

Jean 1:2-3 2 Il [houtos = C/C] était au commencement avec Dieu. 3 Tout a été créé par lui [autos = C/C], et en dehors de lui [autos = C/C] Rien n'est entré en vigueur qu'a vu le jour.

 


Les mots grecs "houtos" et "autos" fonctionnent de la même manière que le mot anglais "CE." Comme le mot anglais "CE", elles peuvent se référer soit un objet inanimé ou une personne. Le contexte dans lequel ces mots sont utilisés déterminera si les mots doivent se référer à une personne ou à un objet inanimé. Les mots grecs "houtos" et "autos" peut également être traduit comme le mot anglais "C" mais ils sont plus correctement traduit avec le mot anglais " CE ". Voici quelques exemples.
1 Jean 5:20 "Cette [houtos] est le Dieu véritable et la vie éternelle."

 

 

Jean 2:20 " puis les juifs a dit, il a fallu quarante six ans pour bâtir ce temple, et allez-vous soulever [autos] jusqu'à trois jours?"
Le au-dessus de passages de l'Ecriture Sainte nous révèlent que les mots grecs "houtos" et "autos" ne devrait pas être traduit par "il" à moins que le contexte de l'écriture fait en fait référence à un " il ".

 


Depuis John 1:1 ne mentionne que le mot [Logos] qui est une référence à l'inanimé " pensée, la logique, la raison ou le discours " de Dieu, nous ne pouvons raisonnablement soutenir que "au commencement" l'impersonnel mot de Dieu devrait être appelé un il. Si un il a été destiné par John, qu'il devrait avoir écrit : " Au commencement était le fils, et le fils était avec Dieu…", étant donné que John a choisi d'utiliser le mot grec LOGOS [WORD] de Dieu; qui est impersonnel, nous ne pouvons pas automatiquement supposer qu'une autre personne devrait être interpolé Dieu dans le texte.

4 En lui [cette] était la vie, et la vie était la lumière des hommes. 5 La lumière brille dans les ténèbres, Et les ténèbres ne l'ont pas comprendre.

 

 

Jean 1:5 références la lueur surnaturelle de Dieu du glorieux qui a brillé sur l présence ténèbres de notre planète avant que le soleil a été créé. Genèse 1:3 " Puis Dieu dit: Que la lumière soit, et la lumière fut ".

 


C'est pourquoi John 1:4 ne devrait pas consulter la parole comme d'un " lui " avant l'incarnation.
La translation historique de Jean 1:3-4
La preuve qui suit a été extraite du site web de John Cordaro, "Le Siempreviva Bonnes nouvelles de Yahweh."

 

 

notre bible en anglais développée progressivement au fil des six dernières centaines d'années. John Wycliffe est crédité avec la première traduction anglaise du Nouveau Testament qui a été rempli environ 1380 C.E. Jusqu'à cette époque le mot de Yahweh était enfermé dans la langue latine, qui était inconnu aux gens ordinaires. La Vulgate traduit par Jerome à propos de la norme C.E. 400 Bible utilisés dans l'Eglise catholique romaine.

 

 

Wycliffe's translation est basée sur la Vulgate, pas le grec. C'est donc une "traduction d'une traduction." dans la traduction de Wycliffe, John 1:3-4 utilise le mot "lui", en référence à la "parole" du verset 1 et est une traduction du latin " Ipsum " et " ipso" (il, elle, ou IT).

 

 

Le prochain grand traducteur anglais était William Tyndale. Il a été un excellent spécialiste grec qui avait accès à la texte grec d'Erasmus qui n'avaient pas. Wycliffe La part du tout-puissant a été sur Tyndale comme il utilisé lui demande de nous donner notre première traduction anglaise basé sur l'hébreu et grec. Son nouveau testament a été publiée en 1526 et révisée à son état final en 1534.

 


Tyndale's traduction de Jean 1:3-4 dit : " Toutes choses ont été faites par elle, et sans elle, rien de ce qui a été fait a été faite. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes." Comme vous pouvez le voir, Tyndale utilisé "it" au lieu de "lui". "Il" ou "CE" est une traduction du mot grec "autou" signifiant "CE" ou "il". Cela signifie que Tyndale n'ont pas lu un Messie pré-incarné dans le "logos" ou "mot" du verset 1 et il n'était pas influencé par la Vulgate latine ou Wycliffe. Miles Coverdale, un ami de Tyndale, nous a donné la première Bible imprimés en anglais en 1535. Il n'était pas un témoin de première main la traduction de l'hébreu et grec, mais était basée sur la Vulgate latine et traduction du Tyndale. Coverdale utilisé "lui" dans Jean 1:3-4.

 

 

En 1537, John Rogers, utilisant le pseudonyme " Thomas, " a publié une Matthew traduction basée en grande partie sur Tyndale et de Coverdale qui devint connu sous le nom de Matthew's Bible. Il utilise "il" dans Jean 1:3-4. La grande bible suivie en 1539 et était une révision de Matthew's Bible. La première édition a été préparée par Miles Coverdale. Pour une raison quelconque Coverdale a décidé "qu'il " est plus exacte que "lui" qui figurait dans sa version 1535 basée sur la Vulgate latine et laissé John 1:3-4 Car il était dans celui de Matthieu traduction, "it" au lieu de "lui". La grande Bible était la première autorisée et était la version anglaise devant être placés dans chaque église.

 

 

En vertu de la reine Mary l'impression de la Bible en anglais a pris fin et son utilisation dans les églises est interdite. Cela a donné lieu à une version achevée à Genève. La Bible de Genève de 1560 a été la première bible pour avoir numérotés versets, chacun a déclenché dans un paragraphe séparé. Cette Bible est devenu le " foyer de la Bible de la nations anglophones." Il a occupé ce poste pendant environ 75 ans. C'était la Bible de Shakespeare et celle de l'puritains qui se sont installés en Nouvelle Angleterre. Une fois de plus, la traduction de Jean 1:3-4 suit l'exemple du Tyndale, "it" au lieu de "lui".

 

 

La reine Elizabeth a finalement rétabli l'ordre qu'un exemplaire de la Bible sera placé dans chaque église et elle a encouragé sa lecture. Puisqu'il n'y avait pas assez d'exemplaires de la grande bible, les évêques ont fait eux-mêmes une nouvelle révision connue comme la Bible de l'évêque. Il a été publié en 1568. Il a surtout été utilisé par le clergé, n'étant pas très populaires avec les gens du commun. Il rend aussi Jean 1:3-4 en utilisant "il", pas "lui".

 

 

En 1582, la version catholique du Nouveau Testament a été achevée et connu sous le nom de Reims Nouveau Testament. Il était le résultat d'un combat entre Papists et les protestants, l'ex-croire la Vulgate latine à être la norme sur laquelle tous les traductions doivent être faites. C'est le travail des chercheurs basés catholique romaine sur le Latin. Ils ont choisi de rendre John 1:3-4 en utilisant "lui" comme l'a fait les versions précédentes basées sur la Vulgate. À partir de ce moment-là, bon nombre des futures versions anglaise, commençant avec la King James Version de 1611, utilisée "lui" au lieu de "il" dans leur traduction de Jean 1:3-4.

 

 

Par conséquent, il n'est pas sans fondement linguistique et historique de traduire les mots grecs "automobiles" et "houtos" dans Jean 1:3-4 comme "CE" ou "il". Examinons maintenant le plus nouveau. une traduction littérale

 


Jean 1:2-4 Ce/C [houtos] était au commencement avec Dieu. Toutes les choses ont été mises en place dans ce/C [autos], et en dehors de ce/C [autos] Rien n'est entré en vigueur qu'a vu le jour. Dans ce était la vie, et la vie était la lumière des hommes."

 

 

Le "logos" (Word) de Jean 1:1 est définie comme "discours, l'expression orale, de raisonnement, de créations orales (y compris la pensée)' résumée comme "l'expression orale, ou logique" se rapportant à Yahweh. En ce sens, "Mot" est un "C" ou "CE" et non pas une personne. Le mot "Logos" est une expression sans sexe ou la personnalité (une chose). Autrement dit, l'existence de création a parlé de Yahvé, par son expression orale, sa parole. Cette compréhension s'engage parfaitement avec passages comme gén.1:3,6,9,11,14,20, et 24, qui tous commencer, " Et Dieu dit. " Yahvé parlait et c'était fait. Ps.33:6,9 dit " par le mot (expression orale) de Yahweh les cieux ont été faits; et toute l'armée par le souffle de sa bouche . . . Pour qu'il parle et il était; il a commandé, et qu'elle était vite. "

 

 

Non seulement l'existence de création parle Yahvé, mais il a aussi parlé de son fils en existence; " et le mot (Yahweh's spoken word) s'est fait chair" (Jn.1:14). Pas un seul verset de l'Écriture supporte un vivant Messie pré-incarné. C'est pourquoi Jésus n'existaient pas en tant que le fils jusqu'à la "Parole de Yahvé" a été fait chair (Jean 1:14 et Luc 1:35) et il a habité parmi nous comme un il.

 

 

De dire le "logos" de Jean 1:1 est une référence au Messie est à lire 'lui" dans le texte, qui ne peuvent être supportées par les Saintes Écritures. Érudits catholiques romaines, afin d'appuyer leur doctrine trinity non scriptural. Si le Messie n'a pas pré-existent, la doctrine de la trinité s'effondrerait, comme il est fondé sur la conviction que tous les trois membres de la Déité étaient co-éternels. Toutefois, étant donné que le Messie seulement pré-existaient dans le plan de salut de Yahvé" et n'a pas pré-existent littéralement, il devient clair que la doctrine de la Trinité est d'origine païenne qui n'est pas pris en charge par les Écritures.

 

 

Jean 1:10-14 10 Il était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne savait pas lui. 11 Il est venu chez les siens, et ceux qui ont été les siens ne l'ont pas reçu de lui. 12 Mais comme beaucoup comme l'ont reçu, il leur donna à le droit de devenir enfants de Dieu, même pour ceux qui croient en son nom, 13 qui étaient nés, pas de sang ni de la volonté de la chair ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. 14 Et le Verbe s'est fait chair et il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité".

 

 

Remarquez comment le passage ci-dessus des écritures peuvent maintenant être traduit par "il" ou "SA." Après le Verbe s'est fait chair que Word n'était plus un "il" ou "CE" mais un homme véritable personne. Depuis que Word (logos) de Dieu était la Parole de Dieu qui se rapporte à Dieu le Père, "le monde a été fait par l'intermédiaire de" ce mot qui est devenu plus tard l'homme Christ Jésus ". Ainsi, il est évident que Dieu le Père a créé toutes choses par son mot et ce mot (logos) se composait de Dieu "pensée, la raison ou la logique" qui a été dans le coeur de Dieu depuis le tout début.

 

 

Par conséquent Dieu le Père a créé toutes choses par sa Parole qui comprenaient son plan prédéterminé pour sauver l'humanité de l'homme Christ Jésus, qui est parlé de comme le " dans les écritures de l'Agneau immolé dès la création du monde (Apocalypse 13:8);" "Le premier-né de toute la création (Colossiens 1:15); " et " le début de la création de Dieu (Apocalypse 3:14)." Les écritures prouver que le Messie et ses élus étaient en plan rédemptrice de Dieu (Word/Logos = la logique, de la raison, de pensée et de parole) avant la création du monde (1 Pierre 1:20 / Éphésiens 1:4 / Romains 16:25).

 

 

L'ouverture de l'Évangile de Jean révèle la vérité simple dans une belle manière. Dès le début, Dieu a choisi de créer toutes choses par sa propre parole, qui comprenait de Dieu propre logique, la raison, le but et le plan qui portait sur lui-même tout comme l'homme la même logique, la raison, le but et le plan s'applique à lui-même. Par la grâce de Dieu la raison, le but, et plan, tout a été créé et rien n'a été faite à l'extérieur de cette logique. Lorsque la plénitude du temps a venir, ce plan logique s'est fait chair dans la personne de Jésus le Messie qui est Emmanuel, Dieu avec nous " comme un homme. Lorsque nous comprenons l'ouverture de l'Évangile de Jean de cette façon nous pouvons clairement voir que Dieu et Sa parole ne sont pas deux personnes séparées et distinctes, mais une seule et même Dieu.


Jean 1:1 "Au commencement était le Verbe [la logique, la pensée, la raison, le but, et le plan de Dieu le Père], et la Parole était avec Dieu (le père), et le Verbe était Dieu (le père)."

Please reload

C O N T A C T

© 2016 | GLOBAL IMPACT MINISTRIES